Réseaux sociaux — 23 février 2012 17:37

Pinterest le réseau social qui monte !

Ecrit par

Créé en mars 2010,  Pinterest compte désormais près de 12 millions d’utilisateurs (en hausse de 4000% en 6 mois), qui passent en moyenne 90min sur le site. Sa simplicité visuelle et fonctionnelle leur permet de créer leur propre univers et d’y épingler leurs créations ou envies.



Un succès qui se confirme

Pinterest permet d’organiser et trier un contenu pertinent parmi le flot d’informations de plus en plus massif sur le web.

Très prisé par les femmes, le réseau permet d’accrocher (to « pin ») ses coups de cœur numériques : photos, vidéos, recettes ou encore inspirations sur son tableau virtuel et de les partager avec sa communauté.

Le site offre également la possibilité d’aimer, commenter et republier (« repin ») les images postées, constituant ainsi une nouvelle plate-forme d’interactions sociales.

 

Une aubaine pour les sites marchands ?

Les contenus publiés renvoient vers les sites sources et constituent donc un apport de trafic certain. Un intérêt qu’ont perçu de nombreuses entreprises qui proposent elles-mêmes des photos et vidéos de leurs produits et services, avec la possibilité d’y ajouter un prix, tel un catalogue.

Une vitrine qui leur permet également de proposer du brand content (contenu de marque) afin de fédérer et animer leur communauté.

Interface Pinterest

Au top des marques sur Pinterest on retrouve Etsy avec 54 859 followers, 868 pins et 26 boards, et qui a même ajouté le bouton « pin it » sur son site.

 

Quel business model pour Pinterest ?

Une visibilité gratuite ? Pas tout à fait, le média social utilise la solution skimlinks pour modifier les URL des e-marchands, y ajouter un tracking d’affiliation et toucher une commission lorsqu’une vente est réalisée à travers un « pin ».

C’est ainsi que Pinterest peut monétiser son trafic. Toutefois, selon GTO Management, Pinterest ne modifie pas les liens comportant déjà un tracking d’affiliation.



45 Commentaires

Laisser une réponses

— required *

— required *