Si vous souhaitez faire poser une nouvelle terrasse ou rénover une terrasse existante, de nombreuses possibilités s’offrent à vous. De nombreux matériaux peuvent être utilisés, du bois à la pierre en passant par le béton. Voici un aperçu des possibilités.

Bois
Le bois pour terrasse se présente sous deux formes : en lames et en caillebotis.
Les lames sont des longues planches rectangulaires, que l’on pose sur des lambourdes. Il est recommandé de laisser un petit espace entre les lames : cela permettra à l’eau de pluie de s’écouler et rendre la terrasse plus facile à nettoyer.
Les caillebotis sont des dalles en bois de forme carrée. Elles permettent de créer une terrasse plus originale, mais le choix des essences de bois n’est pas aussi étendu.

Essences de bois

Comme la terrasse en bois est à la merci des intempéries, aux variations de température, à l’humidité et au gel, il est essentiel de choisir une essence de bois assez robuste.

C’est pourquoi on utilise généralement des bois durs tropicaux comme le padouk, l’ipé ou l’afzelia, ou bien des bois qui ont reçu un traitement thermique, comme le thermowood. Ces essences sont stables, résistent au pourrissement tout en ayant l’aspect chaleureux que l’on recherche avec le bois.

Béton
Le béton est un matériau versatile qui permet de créer des terrasses esthétiques et dans des styles variés. Il y a en effet plusieurs procédés de finition. Les plus populaires pour l’extérieur et la terrasse sont le béton lissé, le béton imprimé et le béton désactivé.

Béton lissé

Le béton est lissé ou poli est une dalle de béton que l’on parachève à l’aide d’une machine appelée hélicoptère, avant qu’elle ne sèche complètement. Cela permet d’obtenir une surface plane et lisse avec de beaux effets moirés ou talochés, par exemple.

Béton imprimé

Le béton imprimé se crée à l’aide d’une empreinte sur une dalle en béton traditionnelle quand il est encore frais. Cela permet de créer un imprimé en relief. Le choix de motif est très large, mais on opte souvent pour les effets qui imitent d’autres matériaux, comme le bois ou la pierre. La terrasse a donc l’aspect de ce matériau, mais également la facilité d’entretien du béton, tout en étant plus abordable.

Béton désactivé

Pour le béton désactivé, on ajoute des gravillons dans le mélange et lorsque le revêtement est coulé, on projette de l’eau à haute pression pour révéler ces granulats. Cela crée un sol rugueux et esthétique, mais tout de même agréable au toucher. De plus, le béton désactivé est antidérapant.

Pierre naturelle
La pierre est une option un peu plus onéreuse, mais très durable et esthétique. De nombreux types de pierre naturelle peuvent être utilisés pour créer une terrasse, généralement sous forme de dalles.

Il faut bien choisir le type de pierre en fonction de la situation. Dans les climats plus chauds, on évite les pierres sombres, par exemple, car elles deviennent trop chaudes avec le soleil. De même, si vous avez une piscine, optez pour une pierre antidérapante.
Voici un aperçu des types de pierres les plus répandus :
Grès : couleurs claires, bien adaptées aux climats chauds, surface brute
Pierre bleue : bien connue en Belgique, cette belle pierre gris-bleu est très durable.
Granit : extrêmement durable et résistant aux chocs.
Schiste : il s’agit d’une pierre feuilletée qui est plutôt abordable.
Basalte: pierre à la teinte uniforme et plutôt sombre

Combien coûte l’aménagement d’une terrasse ?
Le prix d’une terrasse dépend bien sûr du matériau choisi, mais aussi de la superficie, de la facilité d’accès au chantier et des éventuels travaux préparatoires. Pour plus d’informations sur le prix de l’aménagement d’une terrasse, vous pouvez consulter le site terrasse-info.fr.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *